Autres caractéristiques
la renégociation du prêt immobilier

La renégociation de prêt immobilier : Des économies pour vous

La renégociation de prêt immobilier, une démarche financière judicieuse, permet d’alléger votre prêt en tirant parti des taux d’intérêt plus faibles du marché. Avant de vous lancer, évaluez le coût de cette opération et les économies possibles pour déterminer sa rentabilité.

La première option est de discuter de la renégociation avec votre banque actuelle. Cependant, elle pourrait ne pas être disposée à renégocier votre prêt ou à vous offrir les meilleures conditions. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un intermédiaire, comme un courtier en prêt immobilier, qui vous aidera à obtenir des conditions plus avantageuses.

Le potentiel d’économie d’une renégociation de prêt immobilier

Avec la renégociation, vous pouvez profiter de la baisse des taux d’intérêt. Selon la date de souscription de votre prêt et les taux en vigueur au moment de la renégociation, vous pourriez constater une différence de 2,00% ou plus. Une différence de 1% par rapport à votre taux d’intérêt actuel rend généralement la renégociation intéressante.

Par exemple, pour un prêt de 200 000€ sur une durée de 240 mois (20 ans), voici l’impact des taux d’intérêt sur vos mensualités et le coût total de votre financement :

Montant du crédit 200 000€
Durée 240 mois (20 ans)
Taux 5.00%
Mensualité 1 320€
Coût total 116 779€

La baisse de 1% du taux d’intérêt entraîne une différence de près de 26 000€ sur le coût total. Pour une baisse de 2%, l’économie dépasse 50 000€.

renégocier son prêt immobilier

Vous pouvez également économiser sur les contrats d’assurance qui pourraient être moins chers que les précédents. Cependant, soyez vigilant, car les primes d’assurance peuvent augmenter avec l’âge. Il est donc crucial de considérer votre situation actuelle lors de la renégociation de votre prêt immobilier.

Pour estimer les économies potentielles d’une renégociation, tenez compte du montant restant à rembourser, de la différence de taux, des frais engendrés par l’opération et de la durée restante du remboursement.

Deux options possibles pour renégocier son prêt immobilier

Si votre banque refuse la renégociation, vous pouvez alors envisager le rachat de crédit auprès d’un autre établissement bancaire.

L’abaissement du coût de votre prêt peut se traduire de deux façons :

  • Baisse des mensualités : En gardant la même durée de remboursement mais avec un taux d’intérêt plus bas, vous réduisez le montant de votre mensualité.
  • Diminution de la durée de remboursement : Si vous maintenez les mêmes mensualités, vous rembourserez votre prêt plus rapidement. Cette option permet généralement de réaliser les économies les plus importantes, car une durée de remboursement plus courte vous donne accès à des taux encore plus bas.

Frais associés au rachat de prêt immobilier

Le rachat de prêt immobilier implique des frais à considérer pour déterminer si l’opération est avantageuse pour vous. Pour calculer le montant de votre nouveau prêt immobilier, vous devrez ajouter le capital restant dû aux frais suivants :

  • Frais de dossier : Les banques appliquent généralement des frais pour la mise en place de leurs prêts immobiliers, sauf si vous négociez autrement.
  • Pénalités de remboursement anticipé : La plupart des contrats de prêt incluent des pénalités en cas de remboursement anticipé. Ces pénalités sont calculées sur le montant restant à rembourser. Elles varient selon les offres de prêt, mais la loi les limite à 6 mois d’intérêts, sans dépasser 3% du capital restant dû.

Votre nouvelle banque pourrait vous demander de payer ces pénalités lorsqu’elle rachète votre prêt.

La mise en place d’une nouvelle garantie

La plupart du temps, lors d’une renégociation de prêt immobilier, une nouvelle garantie de prêt doit être mise en place. Cela peut inclure des options comme une hypothèque ou un cautionnement, qui viennent avec leurs propres coûts.

La souscription d’un nouveau contrat d’assurance emprunteur

la renégociation du prêt immobilier

Lors de la renégociation de votre prêt immobilier, vous devrez souscrire une nouvelle assurance pour couvrir votre nouvel emprunt immobilier. Selon votre situation, vous pourriez être en mesure d’obtenir des conditions plus favorables que celles de votre ancien contrat. Cependant, gardez à l’esprit que l’assurance emprunteur peut coûter plus cher à mesure que vous vieillissez.

Sachez que grâce à la loi Bourquin du 1er janvier 2018, les emprunteurs ont désormais la possibilité de changer chaque année leur contrat d’assurance emprunteur, leur offrant ainsi une plus grande flexibilité pour ajuster leur couverture et potentiellement réaliser des économies.

Quand renégocier son prêt ?

La décision de renégocier son prêt immobilier ne doit pas être prise à la légère. Il faut considérer plusieurs facteurs pour déterminer si c’est le bon moment pour le faire. La renégociation de prêt est généralement intéressante si les taux d’intérêt actuels sont significativement plus bas que votre taux d’intérêt initial. Cependant, la renégociation de prêt est souvent plus bénéfique si elle est réalisée au début de la durée de votre prêt, lorsque la majorité de vos paiements est consacrée aux intérêts.

N’oubliez pas de prendre en compte tous les coûts liés à la renégociation de votre prêt immobilier, y compris les frais de dossier, les pénalités de remboursement anticipé, les frais de garantie et les coûts de l’assurance emprunteur. Il est essentiel de faire le calcul correct pour estimer les économies potentielles d’un rachat ou d’une renégociation de prêt.

Si vous envisagez de renégocier votre prêt immobilier, il pourrait être bénéfique de consulter un courtier en prêt immobilier. Ces professionnels ont une connaissance approfondie du marché et peuvent vous aider à naviguer dans le processus de renégociation, en vous aidant à trouver les meilleures conditions possibles.

Le saviez-vous ? Depuis une loi de 2019, il n’existe plus de délai minimum entre deux renégociations de prêt immobilier. Vous pouvez donc renégocier votre crédit autant de fois que vous le souhaitez. Cependant, chaque banque a sa propre politique concernant les renégociations de prêt. Certaines peuvent être réticentes à modifier plusieurs fois un prêt en cours, tandis que d’autres peuvent être plus ouvertes à cette possibilité.

Comment renégocier son prêt immobilier ?

Avant de commencer le processus de renégociation, il est important de préparer et de documenter votre demande. Vous devrez être au courant des taux d’intérêt actuels et faire une simulation pour estimer si la renégociation pourrait être bénéfique. Un courtier en prêt immobilier peut être utile pour vous conseiller et vous aider à évaluer vos options.

Une fois que vous êtes prêt à renégocier votre prêt, vous devrez contacter votre banque pour exprimer votre intention. Il est important de bien expliquer les raisons pour lesquelles vous voulez renégocier votre prêt et de montrer que vous avez étudié le sujet.

Si votre banque accepte de renégocier votre prêt, les nouvelles conditions seront détaillées dans un document officiel appelé « avenant« . Cet avenant, qui doit être signé par vous et la banque, deviendra une partie intégrante de votre contrat de prêt immobilier initial.

L’avenant doit comprendre :

  • Le tableau d’amortissement qui indique le capital restant dû à chaque échéance
  • Le taux d’intérêt effectif global
  • Le coût total du crédit

Si votre banque refuse de renégocier votre prêt, vous pouvez alors envisager de faire racheter votre crédit par une autre banque. Certaines banques peuvent être plus disposées à considérer votre demande de renégociation, surtout si votre profil financier est solide.

En résumé, la renégociation de votre prêt immobilier peut être une décision financière intelligente si les conditions sont favorables. Cependant, il est essentiel de bien comprendre le processus et de tenir compte de tous les coûts associés pour déterminer si la renégociation est la bonne option pour vous.

Retrouvez nous sur le Blog de l’Immo !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Compare